Le mur porteur : ce qu’il faut savoir avant de se lancer !

Vous faites des travaux dans votre habitation et vous envisagez de faire une ouverture dans le mur porteur ou de le casser. Mieux vaut faire preuve de prudence avant de toucher l’un des piliers de la maison ! Aujourd’hui, nous allons vous dévoiler tout ce que vous devez savoir avant d’envisager la démolition de murs porteurs.

L’abattage d’un mur porteur ne s’improvise pas et certains principes doivent être respectés pour que la destruction des murs dits porteurs puisse se faire en toute sécurité. En effet, lors de l’ouverture d’un mur porteur, la moindre négligence peut provoquer l’effondrement du bâtiment…

Les types de murs porteurs

Les murs porteurs ont pour fonction de supporter la structure d’une habitation, du sol à la charpente. Ce mur est le véritable pilier de la maison, assurant la stabilité du bâtiment. Il peut être réalisé en matériaux résistants tels que : béton cellulaire, brique, parpaings, pierre, et même bois. Les murs porteurs ont généralement une épaisseur d’au moins 15 cm, compte tenu des charges qu’ils doivent supporter.

Il y a principalement 3 types de murs porteurs :

  • les murs de soubassement : directement érigés sur les fondations, ces murs servent de support aux murs de façade et aux murs de refend.
  • les murs extérieurs, murs de façade : comme leur nom l’indique, il s’agit des murs qui entourent le bâtiment. Parmi eux, les murs de pignon sont ceux qui qui ne contiennent pas d’entrée ou d’ouverture importante. Leur rôle est de soutenir la toiture de la maison.
  • les murs de refend : situés à l’intérieur de l’habitation, ces murs porteurs contribuent à la stabilité horizontale et verticale du bâtiment, et permettent de diviser l’espace intérieur en différentes pièces.

Comment savoir si un mur est porteur ?

Identifier les murs porteurs avant d’envisager des travaux est essentiel, tant pour vérifier la faisabilité du projet que pour estimer le budget prévu. Pour comprendre si un mur est porteur par rapport à une simple cloison, plusieurs éléments doivent être analysés :

  • le son émis par le mur : lorsque vous tapez dans un mur qui est porteur, le bruit émis doit être sourd et profond. Mais il ne faut pas se contenter de cette méthode, car il arrive que certains de ces murs sonnent creux à cause des couches d’enduits qui les recouvrent
  • la position du mur : si ce mur soutient des poutres (apparentes ou situées sous un faux-plafond), la charpente, un plancher, un autre mur, ou constitue un mur de façade, celui-ci est très probablement porteur.
  • l’épaisseur du mur : si ce dernier fait au moins 15 cm d’épaisseur, il y a fort à parier que ce mur est porteur.
  • le plan de l’habitation : sur le plan, ce type de mur sera représenté par un trait plus épais qu’une cloison. C’est la méthode la plus fiable pour s’assurer qu’un mur est porteur.

Pour repérer un mur porteur, le plus simple est d’avoir des plans de la maison.

Si vous n’avez pas de plan, vous pouvez l’identifier par quelques indices. Premièrement, ils sont particulièrement épais par rapport aux cloisons. Pour supporter la charge de la maison, ces murs doivent avoir une largeur d’au moins 15 cm. Si vous êtes sûr que la largeur du mur est inférieure à 15 cm, vous pouvez en déduire qu’il ne s’agit pas d’un mur porteur.

Aussi, vous pouvez identifier ce type de mur par le son qu’ils émettent. Frappez sur le mur pour vérifier la solidité de ce dernier. Si le son est creux, il doit s’agir d’une cloison. Si le son est profond, il s’agit surement d’un mur porteur.

Pourquoi est-il risqué d’ouvrir un mur porteur ?

Ce mur, c’est un peu la colonne vertébrale d’une bâtisse.  l’abattre est donc une opération assez risquée. Etant au centre de la stabilité de votre maison, il soutient le poids des étages supérieurs et d’une partie de la toiture. Par conséquent, le toucher est une opération délicate , elle doit être menée par des professionnels du bâtiment.

Pour quelle raison casser un mur porteur ?

Il existe différentes raisons de casser un mur porteur :

  • Cela permet de donner plus d’espace à une maison
  • Aménager une cuisine ouverte sur votre salon
  • Ajouter une porte ou une verrière pour gagner en luminosité ou en accessibilité dans votre maison.

Comment faire une ouverture dans un mur porteur ?

Si vous désirez faire une ouverture dans un mur porteur, vous aurez besoin de matériaux spécifiques :

  • Une tronçonneuse à disque
  • Un linteau en béton armé
  • Une masse
  • Des étais métalliques
  • Des bastaings

La marche à suivre pour ouvrir un mur de votre habitation qui est porteur :

  • Etayer le mur : Votre préoccupation première pour ouvrir un mur central sera de le sécuriser et de veiller à ce qu’il ne s’effondre pas. Il faudra donc étayer le mur. Vous utiliserez pour cela les bastaings et les étais métalliques de manière à installer un linteau en béton armé. Une fois celui-ci installé et scellé, vous pourrez commencer à ouvrir le mur porteur.
  • Percer le mur : La tronçonneuse à disque vous permettra de tracer votre ouverture comme vous le souhaitez. Une fois votre ouverture marquée à la scie, utilisez la masse pour casser le mur porteur.

Comment abattre un mur porteur ?

Si votre projet est d’abattre un mur qui est porteur, l’opération est encore plus risquée. Dans ce cas précis, faites appel à un bureau d’étude pour obtenir une étude structure par un ingénieur.

Si votre projet est faisable, vous devrez vous équiper d’étais, de manière à supporter la charge de votre plafond. Sans mur porteur, il est indispensable de renforcer la structure de votre maison pour ne pas que le plafond s’effondre.

Les étapes à suivre pour abattre un tel mur :

  • Commencez l’ouverture : Percez une ouverture au milieu du mur pour placer votre premier étai.
  • Agrandissez l’ouverture de part et d’autre : Ouvrez progressivement votre première ouverture en travaillant de chaque côté de l’ouverture originale. Placez régulièrement de nouveaux étais pour renforcer la structure. Ne laissez jamais plus de 80 cm entre deux étais !
  • Placez une poutre de support : Pour supporter la structure de votre toiture, vous aurez nécessairement à placer une poutre en bois ou en acier IPN. Le choix de votre technique d’ouverture dépendra souvent des caractéristiques de votre mur.

Les autorisations pour abattre un mur porteur

Avant de commencer vos travaux sur un mur identifié comme porteur, il se peut que vous ayez besoin d’autorisations pour cela.

En copropriété, il vous faudra systématiquement l’accord du syndicat de copropriété avant d’ouvrir ou de casser un mur qui est porteur. Attention ! Même si vous être propriétaire, il se peut que vous ayez besoin d’une autorisation de permis de construire ou de démolir avant de démarrer vos travaux.

Avant de lancer les travaux , il est nécessaire d’obtenir des autorisations qui dépendent de votre habitation (s’il s’agit d’un appartement ou d’une maison).

Si vous vivez en maison individuelle et que vous souhaitez ouvrir un mur de façade : il faudra déposer une déclaration préalable de travaux en mairie

A noter : aucune autorisation d’urbanisme n’est exigée si vous démolissez un mur identifié comme porteur situé à l’intérieur de votre maison.

Dans le cas où vous êtes copropriétaire, l’ouverture d’un mur de ce type au sein de votre appartement est à valider en assemblée générale de copropriété. En amont de l’AG, vous devrez transmettre au syndic l’ensemble des documents suivants : l’étude de faisabilité et les plans de l’architecte, les plans d’exécution du bureau d’études techniques (BET), une attestation prouvant que l’entreprise réalisant les travaux a bien souscrit une assurance décennale, ainsi que le devis lié au projet.

 

N’oubliez pas, une ouverture dans un mur porteur peut le fragiliser et vous mettre en danger, pour effectuer vos travaux en toute sécurité, faites appel à une entreprise professionnelle du bâtiment.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.