Combles aménageables : Isolation de la toiture

Vous avez la chance d’avoir des combles aménageables et souhaitez savoir si ça vaut le coup d’entreprendre des travaux d’isolation ? Nous vous expliquons ici quels sont les avantages de cette démarche et comment vous y prendre.

Combles aménageables et combles perdus : comment les différencier ?

Avant de nous intéresser à l’isolation des combles aménageables, il est important de rappeler ce que signifie exactement ce terme et comment savoir si c’est le cas chez vous. Les combles correspondent à l’espace sous la toiture d’un logement. Pas ou mal isolés, ils sont responsables de 30 % des pertes de chaleur de votre foyer. Les combles peuvent être aménagés ou perdus. Nous allons voir comment les distinguer.

Qu’est-ce que des combles aménageables ?

Les combles aménageables représentent l’espace situé juste en dessous de la toiture pouvant être aménagé pour servir de lieu de vie. Pour être considéré comme aménageables, il faut que les combles correspondent à certains critères. Le premier concerne la hauteur libre moyenne entre le plancher et le toit. Elle doit être d’au moins 1,80m afin de permettre à un individu moyen de se tenir debout. Ensuite, il faut également qu’il y ait suffisamment de surface libre pour rendre le lieu habitable et que l’inclinaison de la toiture soit d’au moins 30°.

Les combles sont considérés comme habitables ou bien aménagés lorsque l’espace situé sous la toiture n’est pas encombré par des poutres. Ils se trouvent sous une charpente dite traditionnelle. Dans les combles aménageables, l’espace sous toiture permet de créer un lieu de vie au dernier étage de votre maison : chambre, bureau, dressing…

Un projet de travaux d’isolation peut être facilement envisageable car sa configuration est conçue pour soutenir un plancher prévu pour maintenir des isolants. Ce dernier est capable de supporter d’éventuelles charges d’aménagement sans qu’il n’empiète sur la surface habitable.

Certaines caractéristiques permettent de faire la différence avec les combles perdus :

  • Ils disposent d’une hauteur de plafond de 1,80 m minimum
  • La pente de la toiture est supérieure à 30° (l’inclinaison idéale pour une toiture est d’environ 45° pour optimiser une surface habitable)

Pour isoler des combles aménagés, la technique est différente. Il faudra choisir une isolation sous rampant. La méthode est avantageuse car elle ne restreint pas la surface habitable de vos combles mais elle est plus coûteuse qu’une isolation par soufflage. L’isolation se fait avec la pose d’un matériau isolant sous forme de rouleau ou en plaque que le professionnel va fixer à l’intérieur du toit.

L’isolation de la toiture peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. Dans le neuf comme en rénovation, sur un bâtiment existant la toiture peut être déposée. La méthode est complète et performante mais elle est aussi la plus onéreuse.

D’après la RT, pour les bâtiments existants, la résistance thermique doit être de 6 m².K/W pour les combles aménagés. Et 8 dans le neuf.

Avant de démarrer les travaux, il est nécessaire de surveiller l’état sanitaire de votre charpente. Comptez de 50 à 80 € du m² pour une isolation des combles aménagés.

Qu’est-ce que des combles perdus ?

Les combles perdus sont tout simplement le contraire des combles aménageables. (On peut aussi les appelés combles non aménageables). Dans ce cas précis, il est très difficile ou impossible de rendre l’espace habitable car les combles ne remplissent pas les conditions que nous avons évoqués plus haut.

Cela peut être dû à une hauteur insuffisante, un angle de toiture trop petit ou bien encore une mauvaise configuration de la charpente. Par exemple, si cette dernière est de type industrielle (avec des poutres qui se croisent), il est souvent impossible d’aménager les combles. On dit alors que les combles sont perdus.

Pourquoi bien isoler des combles aménageables ?

Pouvoir aménager les combles de sa maison et profiter d’une pièce supplémentaire est un atout de taille. Ceci dit, la qualité d’isolation doit être irréprochable si vous souhaitez en profiter dans les meilleures conditions.

Les combles perdus représentent une surface non aménageable. La hauteur sous charpente ne permet pas d’y aménager une pièce car la toiture est encombrée par des poutres, en raison d’une mauvaise disposition des bois.

Les combles sont considérés comme inhabitables lorsque :

  • La hauteur de plafond est insuffisante. C’est à dire lorsqu’elle est inférieure à 1,80 m
  • La pente de la charpente est inférieure à 30°
  • La charpente est trop encombrante.

Pour isoler des combles perdus, la technique la plus utilisée est l’isolation par soufflage.

L’isolation thermique par soufflage est une technique très simple qui consiste à projeter des flocons de matières isolante sur le sol, dans les murs ou des espaces moins accessibles comme des vides sanitaires.

Le professionnel du bâtiment va projeter un isolant en flocons sur le plancher des combles. À l’aide d’une machine, il va pouvoir disperser le matériau dans les moindres recoins de la toiture pour ainsi optimiser ses performances thermiques. Le plus souvent, l’isolant choisi est une laine minérale : laine de verre ou laine de roche ou bien de la ouate de cellulose.

L’isolation peut également se faire grâce à la pose de matériaux en rouleaux, uniquement lorsque les combles sont accessibles. Les isolants pour combles seront posés dans l’espace situé entre les chevrons. Les matériaux sous forme de panneaux seront déroulés sous les rampants de la toiture.

Des travaux d’isolation des combles perdus coûtent en moyenne entre 20 et 40 €/ m².

Les avantages :

  • Des économies 

L’isolation des combles fait partie des travaux de rénovation énergétique les plus efficaces.

Une toiture mal isolée peut entrainer jusqu’à 30% des pertes de chaleur d’une maison. Une bonne isolation des combles permet donc de réduire les coûts en consommant moins de chauffage en hiver par exemple.

Dans le cas de combles aménageables, l’isolation est très importante car il est plus difficile de chauffer une pièce directement en contact avec la toiture. Conserver la chaleur à l’intérieur est donc primordial pour ne pas surconsommer.

  • Un meilleur confort

Isoler vos combles vous permet d’aménager une pièce de vie supplémentaire. Bureau, salle de jeu, chambre d’amis… Le choix ne manque pas !

Au-delà de ça, bien isoler des combles aménageables permettra d’augmenter fortement le confort ressenti à l’intérieur de la pièce. La première raison : il sera beaucoup plus simple de chauffer la pièce. Aussi, en été la chaleur rentrera moins facilement ce qui évitera également la surconsommation avec l’usage d’une climatisation pour refroidir la pièce. Pour finir, l’isolation permet de réduire les bruits extérieurs comme le vent ou la pluie qui tape contre la toiture.

  • Une plus-value pour votre logement

SI vous passez par la case isolation des combles aménagés c’est que vous envisagez d’en faire une pièce de vie supplémentaire. Cela vous permet d’obtenir une plus-value intéressante en cas de revente.

Avoir une pièce en plus dans sa maison grâce à des combles aménageables avec une bonne isolation est idéal ! Cela peut avoir un réel impact sur la valeur immobilière de votre logement. Le diagnostic de performance énergétique d’un logement est aujourd’hui obligatoire est très important aux yeux des acheteurs. Plus ce diagnostic est bon, moins les factures d’énergie seront élevées.  En conclusion, investir dans la rénovation de vos combles vous rendra forcément gagnant sur tous les points, autant pour améliorer votre confort et agrandir votre espace de vie que pour augmenter le prix de vente de votre logement.

Isolation des combles aménageables : comment s’y prendre ?

Bien qu’il soit possible d’isoler des combles aménageables soi-même, il est toujours préférable de faire appel à une entreprise de bâtiment comme A&M concept pour être sûr que les travaux soit bien fait.

Notre entreprise certifiée RGE (Reconnus Garants de l’Environnement) est experte dans la rénovation énergétique. L’isolation des combles peut se faire de deux manières : par l’intérieur ou par l’extérieur. L’avantage de le faire par l’intérieur est que c’est en général plus simple et moins cher, mais une isolation effectuée par l’extérieur permettra de ne pas perdre de surface exploitable et de ne pas impacter l’aspect esthétique de la charpente.

Quelles sont les différentes techniques d’isolation ? Quelle est la meilleure isolation pour les combles ?

Avant d’isoler vos combles, il est important de vérifier l’état de votre charpente et de procéder à d’éventuelles réparations. Ensuite, vous pourrez choisir entre deux méthodes pour isoler vos combles aménageables :

  • l’isolation sous rampants : c’est le procédé le plus simple à mettre en oeuvre et le plus courant. L’isolant est alors fixé à l’intérieur de votre toiture, entre les chevrons. Les deux principales options pour l’isolation des rampants de toiture sont l’isolation en simple ou double couche. Le choix entre ces solutions sera essentiellement conditionné par le type de parois à isoler, et les performances thermiques que l’on désire atteindre.
  • l’isolation de la toiture par l’extérieur : cette technique est idéale si vous souhaitez refaire votre toiture. L’isolation de la toiture par l’extérieur peut se réaliser deux manières différentes. Soit l’isolant est intercalé entre les chevrons (éléments de structure du toit en bois) qui constituent la toiture. Soit l’isolant est placé au-dessus de ces chevrons, c’est la méthode du sarking. technique vous permet de ne pas perdre de place dans vos combles et vous bénéficiez d’une nouvelle toiture.

Quels matériaux isolants utiliser pour isoler vos combles ?

Pour isoler vos combles aménagés, vous avez beaucoup de choix en matière d’isolant :

  • La laine de verre ou la laine de roche : ce sont les matériaux les plus utilisés qui présentent le meilleur rapport qualité / prix ;
  • Les panneaux de polyuréthane : ils offrent d’excellentes performances thermiques, mais ne sont pas écologiques et présentent des risques en cas d’inhalation ;
  • La laine de chanvre, la laine de mouton ou la fibre de bois : ils ont de bonnes performances thermiques et acoustiques, et ont une longue durée de vie.

Pour que l’isolation thermique de vos combles aménagés soit efficace et que vos travaux soient éligibles aux aides financières, il est important de respecter le coefficient de résistance thermique R recommandé :  R = 7 m².K/W (source : www.calculeo.fr)

Quel prix pour une isolation de combles ?

Si vous optez pour une isolation intérieure de vos combles aménageables, comptez entre 35 € et 77 € par m² isolé. Cette fourchette de prix comprend le matériel, la main d’œuvre ainsi que la TVA, souvent au taux réduit de 5,5%.

Quelles aides pour isoler vos combles en 2022 ?

L’État a mis à disposition plusieurs aides financières pour isoler vos combles.

Pour les deux types de combles vous pouvez bénéficier de :

  • L’éco-prêt à taux zéro
  • Un taux de TVA réduit à 5,5 %

Ensuite, il existe d’autres moyens de financement selon la configuration de votre habitation.

Pour vos combles aménageables, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’, une subvention disponible sous conditions de ressources. Vos travaux peuvent être pris en charge à hauteur de 7 à 25 € par m² de surface à isoler, selon vos revenus. Les plafonds de ressources ont été mis en place par le Gouvernement.

En revanche, l’isolation des combles perdus pour 1 € est supprimée depuis 2021 !

Avec le temps, l’isolant se tasse et n’a plus de propriétés isolantes. On considère qu’après une durée de vie de 20 ans, le matériau dispose d’une performance thermique nulle. L’humidité peut également le dégrader. C’est pour cela qu’il est indispensable d’envisager des travaux d’isolation des combles. Notez qu’après 5 voire 6 années de bonne isolation, votre opération sera rentabilisée grâce à des économies sur vos factures d’énergie. (source : https://www.izi-by-edf-renov.fr/)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.